Livraison et retour gratuits pour la France et la Belgique

Automne à Saint-Émilion

180,00 €
Epuisé
Réf
VL-008

L’automne rugit sur les vignes fauves, gorgées d’un souvenir estival. Saint-Émilion maquille les feuilles de teintes flamboyantes. Assoiffé de couleurs, il se vêtit de roux, miel, vert d’empire, safran et rouge hédoniste mêlé de brun. Un véritable régal ! En arrière plan, le tableau est saupoudré d’une verte clarté jaunâtre, laissant de-ci de-là apparaître le contour hésitant de groupuscule de feuilles champêtres. Certains arbustes noient leur tête dans le blanc soleil. Et je vous vois, vous, les photographes copistes, focalisés sur votre viseur, fixant l’échelle de graduation, criant au scandale de la surexposition. Et si vous décidez de faire de la lumière votre allié, peignant votre ciel d’un blanc d’albâtre ? La clarté ne se tait pas sur cet empire de grands crus, car à jamais leur nom sera célébré dans l’Olympe sacré des divins nectars. Les teintes vertes de l’herbe couché au pied des vignes saluent majestueusement les grands crus bordelais. Oh Cabernet Sauvage aux notes épicées et tanins puissants ! Oh grand Merlot, étoile du Saint-Émilion ! Ephémère, ce tapis herbeux sait que bientôt sous un décor de feu il disparaîtra. Il frissonne et s’estompe modestement dans un doux frou-frou.

N’avez-vous pas été surpris en découvrant l’omniprésence du flou ? En effet, l’artiste engendre ici une ambiguïté dans la notion du flou artistique, un phénomène visuel qui créé l’étonnement du spectateur du fait que le flou ait un pseudo contour défini et que le premier plan soit autant nébuleux que le dernier. Alors que le flou turnerien donne une vision générale tumultueuse et les impressionnistes un flou intentionniste, le flou ici semble presque photographique. Il donne bien plus qu’une idée d’instant, mais il s’inscrit dans une méta notion de mouvement au paradoxe de contour net, identique à la notion de saison. Le mouvement dans le mouvement: le cycle de la VIE ! Dans ce tableau, l’automne est la pulsion majeure, une saison dansante, au rythme effréné du tango des changements de la nature et des caprices du temps. L’esthétique du flou n’est donc pas le fruit d’un hasard, mais il est en harmonie avec ce que l’artiste a voulu faire chanter sur sa toile. On verrait bien d’ailleurs cette œuvre trôner dans une pièce où résonne la grandiose Automne de Vivaldi.

Automne à Saint-Émilion
Plus d’information
LieuSaint-Émilion en Gironde (France)
SupportCanvas
Format80x60
Canevas PreviewCanevas Preview
© 2019-2020 OCTOBRE LABS. Tout droits réservés.