Livraison et retour gratuits pour la France et la Belgique

La porte de la ville à Duras

50,00 €
En stock
Réf
LL-47120-003

Bel et cruel amant des mortels, le temps appelle aux souvenirs. Souviens-toi lorsqu’au XIIe siècle, cette bâtisse était entourée de ses vassaux protecteurs, une horde de remparts ! Et regarde la aujourd’hui, toujours autant fière, qui règne seule en tyran sur le village de Duras, à coup de tic tac. Sous sa coiffe pyramidale, la tour de l’horloge se donne des allures pharaoniques Souviens-toi de tous ces prestigieux siècles qui ont frôlés ses murs, pavanés sous cette arcade romane, levés les yeux vers le cliquetis du temps ! Souviens-toi de tous ces amoureux qui passaient cette porte, main dans la main, riant au nez de l’horloge, ne jurant que par l’éternité de leur passion folle ! O Tempora ! O Mores !

Quels somptueux vestiges arrogants du passé qui boivent encore avec complaisance les pas fugitifs des passants. Une minute passe, une rencontre, puis l’oubli. Ignorance dans la fuite, indifférence des êtres qui se côtoient... Oh triste sort que d’être le témoin muet de tant de passages. A bon entendeur, salut ! Si l’horloge clame encore les heures et que la tour se dresse autant majestueusement, c’est pour que vous daignez écouter cette voix pour qui les archives des êtres frôlés se sont évanouis dans le désert de son silence, mais qui dans son fort intérieur garde à l’abri des curieux ou imposteurs, une myriade de mémoires heureuses. Sur les parois endormies git un halo de vécu, de minutes écoulées, de doux souvenirs du pays.

Dong Dong… 19:30 vient de sonner au clocher. L’astre peint les murs de pierre de sa pâle lumière rousse. Les soleils étendus à la tombée du soir, d’un consensus universel, sont des instants éternels. Alors pour que la nuit ne se couche jamais dans votre demeure, et que le temps reste suspendu à l’aube, sous une lumière orange d’azur, mettez cette œuvre sur vos joyeuses parois, pour que résonne la gaieté, les sourires angéliques, et le souvenir imposant d’un monument de beaux siècles mystérieux. Oh le temps suspendra son vol, et les heures propices continueront leur cours.

La porte de la ville à Duras
Plus d’information
LieuRue Paul Persil, Duras en Lot-et-Garonne (France)
SupportPapier aquarelle 300g
Format40x30
Canevas PreviewCanevas Preview
© 2019-2020 OCTOBRE LABS. Tout droits réservés.